L’histoire de la communauté

La fondation

A la demande de Monseigneur Gouyon, archevêque de Rennes, et au nom des 12 évêques de la Région apostolique de l’Ouest, le père André-Marie van der Borght, Françoise Barbier, Marie-Françoise Schmidt et Monique Rengnet arrivent à Tressaint le 25 octobre 1966 pour commencer le Foyer. La première retraite a lieu le 26 décembre de la même année.

Dès l’ouverture du Foyer, ses membres organisent des retraites, dispensent des soins à domicile aux malades (1966-1993) et créent une petite école : le Centre d’Hôtesses de Maison (1969-1971).

La communauté s’étoffe d’année en année, les premiers hommes arrivent en 1968. Cette même année, les premiers membres prononcent leur engagement définitif au sein de l’Oeuvre des Foyers de Charité.

L’esprit missionnaire

En 1970, le Foyer répond à un appel en envoyant en mission des membres pour fonder un Foyer de Charité en Ouganda puis au Lesotho (Afrique du Sud) jusqu’en 2009.

De grands travaux d’agrandissement de la maison (salle à manger, salle de conférence, hébergement) démarrent en 1978.

A partir de 1979, Jean Vanier vient régulièrement prêcher des retraites spirituelles au Foyer et enrichit la communauté de son expérience à l’Arche.

Une effusion de l’Esprit

Le 5 septembre 1982, en présence du Père Raymond Halter, toute la communauté reçoit l’effusion de l’Esprit et se laisse imprégner par la grâce du Renouveau Charismatique.

Les premiers groupes de jeunes d’aumôneries et de paroisses viennent au début des années 1980 pour se ressourcer, se préparer à la profession de foi, la Confirmation…

Les premières retraites pour les familles et pour les jeunes sont proposées dès 1986.

Parallèlement, des retraitants se sentent appelés à vivre de l’esprit du Foyer de Charité dans leur milieu de vie, ainsi démarre la communauté d’Alliance en 1989.

C’est à la Pentecôte 1989 que la chapelle Saint Maximilien est inaugurée, elle permet d’accueillir un plus grand nombre de retraitants et les groupes de jeunes.

Avancer au large

Au bord de la mer, un nouveau type d’accueil débute pour des familles pendant les vacances, des personnes âgées seules en hiver, des prêtres et religieux en repos ou malades. A chacun est proposé la vie de prière et de famille de la communauté. Cette mission commence à Santec (Finistère) en 1983, se poursuit au Castel Sainte Anne à Trégastel (Côtes d’Armor) de 1984 à 1992 et depuis 1991 à la Maison Saint François de Dinard (Ille-et-Vilaine).

A la demande de notre évêque, en 1996, des membres de la communauté partent à Tréguier animer le Centre diocésain Saint Augustin jusqu’en septembre 2007.

Le 15 octobre 2003, le père Hervé Gosselin devient le père du Foyer.

Le 21 décembre 2004, le Père André van der Borght meurt en mission au Lesotho.

De 2010 à 2012, une nouvelle phase de travaux permet la restructuration des salles à manger et l’adaptation des locaux techniques, la construction d’une salle communautaire et d’une nouvelle garderie, et l’amélioration de l’accessibilité.

Depuis 2011, 3 membres du Foyer sont présents à l’évêché à St-Brieuc.

Le 10 janvier 2016, le père Hervé Gosselin est ordonné évêque pour le diocèse d’Angoulême. Depuis, la communauté est en attente d’un père de Foyer.

En 2016, le Foyer a célébré ses 50 ans avec différentes manifestations : colloque « Oser l’espérance aujourd’hui », week-end « Art en Ciel », journée portes ouvertes…